SCULPTURE

PRODUCTION EN COURS

j’ai renoué avec le pin le jour où j’ai enfoncé ma gouge dans ce buste d’enfant que j’avais sculpté vingt ans auparavant et que j’y ai vu jaillir une folie de copeaux.

J’ai alors été envahie d’une grande joie et j’ai su que le copeau serait le fragment par excellence pour explorer mon corps poétique de manière minimaliste et non figurative.

Ce rebut, ce rejeté du pin se prête à mon assemblage et d’élément frêle, faible, délicat, il devient un ensemble consolidé. Matériau pauvre, il est ma pointe d’affinité avec l’Arte povera,  qui me relie à Turin où cette vision artistique a pris naissance et où ma mère est née, me connectant à la fragilité et à la force de mes racines.

 


© 2021 Rose Élise Cialdella